Médiation culturelle

Le FIFF met l'accent sur la médiation culturelle

Le FIFF s’intéresse à la diversité des publics et a créé, depuis plusieurs années, un espace de relations entre le cinéma et les spectateurs et spectatrices. Notre objectif est de favoriser l’accès à la diversité cinématographique, de permettre les découvertes artistiques et de faire réfléchir, tant au contenu qu’à la forme filmique en créant des possibilités de dialogues et d’échanges. Ainsi, en plus des projections, discussions, activités de médiation et rencontres avec des professionnel-le-s du cinéma organisées pour les écoles de tous les niveaux, le FIFF propose également, depuis deux ans, aux EMS de tout le canton de se rendre facilement au Festival à un tarif préférentiel.

De même, le FIFF a organisé, pour la première fois en 2016, une séance et une discussion avec la présence d’une interprète en langue des signes. Ce ne sont pas moins de 12 personnes, sourdes et malentendantes, qui ont pu bénéficier de cette présence et ainsi participer pleinement à la discussion avec différent-e-s cinéastes. L’expérience sera reconduite et élargie lors des prochaines éditions.

Autres projets de médiation culturelle:

Grâce au soutien de l’OFC et de la Loterie Romande, le programme pour les écoles du FIFF part en tournée jusqu’à fin 2016 et va à la rencontre des élèves des cantons du Jura, de Neuchâtel, de Genève et de Vaud. En plus des films, une activité de médiation sur mesure est proposée à l’issue de chaque projection. Cette démarche vise également à encourager le développement des projections scolaires dans certaines salles romandes, en facilitant la mise en place initiale.

Le FIFF et le Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille (BEF) ont organisé conjointement un concours de dessins pour les élèves des classes primaires du canton de Fribourg. La consigne est de dessiner une scène du film vu au FIFF où un personnage féminin a un comportement héroïque. Un jury, composé de 3 personnes (une représentante du FIFF, une représentante du BEF et une enseignante en arts visuels), aura la difficile tâche de sélectionner les 3 meilleurs dessins qui seront évalués selon les critères suivants : respect des consignes, respect du thème, originalité et esthétisme.

  • Animation d’ateliers

 « Pratiques de médiation culturelle et cinéma» dans le cadre de la journée La médiation culturelle ou l'art de constituer des publics, le 18 mai à Lausanne, organisée par l’éésp.
« Quel outil utiliser pour évaluer le degré de participation d’une classe lors d’une activité de médiation à l’issue d’une projection ? », dans le cadre de la rencontre nationale de mediamus, les 17 et 18 novembre 2016, intitulée :  Participation Culturelle, co-construire pour transformer ?